WHEELS AND WAVES EN NINETY – MERCI CHRISTIAN

Le voyage vers Biarritz devait être rapide mais, comme pour rendre l’expérience plus trépidante, l’avion a mis 4h à atteindre sa destination, entre problème pour l’atterrissage, l’éventualité d’atterrir à Bordeaux puis de mettre un bus à disposition, ah puis non finalement, ah mais si et le manque de carburant… J’ai bien ri du début de cette aventure professionnelle que je n’aurais jamais pensé aussi passionnante !

Nous voilà arrivées, l’équipe hôtesse BMW Motorrad France. On dira ce qu’on veut mais les conditions de ce job étaient plus que plaisantes. Nous étions bien loties et averties des produits qu’on exposait. J’ai appris beaucoup de choses au sein de cette équipe de la « Deutsche Qualität »…

Et sur cette mission biarrote, je découvrais un des plus beaux rassemblements motos que j’ai vu en France. Tous ces stands dans des tentes militaires bordant l’allée qui mène à l’océan et offre un spot magique au RDV des cafés racers lovers. L’atmosphère est vintage, raffinée, paisible et l’heure est à la fête. Tous les soirs, Biarritz s’anime au son des motos toutes marques confondues mais toutes plus belles les unes que les autres. Ici, on expose ses bijoux motorisés, on montre ses créations de tôle, de carbone, de plume ou de tissu, on partage sur le dernier préparateur qui n’a respecté aucune règle et c’est ce qu’ils aiment… Je me fonds dans ce décor que j’aime beaucoup trop. L’air de l’océan me fait du bien. Le tatouage que je fais sur place et sur un coup de tête aussi. La pause déjeuner-baignade dans l’océan me ravie. Je suis bien ici…

« Laety, je dois aller chercher quelque chose à notre logement, tu viens avec moi ? ».

Ok ! On y va comment ? Quelle question avais-je posé… et en guise de réponse, mon responsable me tend des clés. Je n’y crois pas tout de suite. Je prends celle-ci ? Vraiment ? Celle devant laquelle je m’extasie à chaque mission, que j’ai pris plaisir à étudier, à distinguer pour pouvoir bien en parler, sur laquelle je me suis assise rêvant de la guider un jour… J’enfile un casque de notre stock, j’enfourche la belle et me voilà partie pour sortir de l’enclos du Wheels and Waves.

Lorsqu’un monsieur tout sourire m’interpelle et m’arrête pour me prendre en photo. Le sourire de la gourmandise n’a pas lâché mon visage… Il a su l’immortaliser.

Je suis mon collègue sur la rue qui descend vers l’océan et nous commençons par prendre la route qui longe le littoral. Et je ne peux m’empêcher de crier « Ouhhhhhhhhhhh », je conduis la R-Ninety pour la première fois dans un cadre parfait ! Je suis aux anges et sa conduite ne me déçoit absolument pas vis à vis de son look que j’ai toujours adoré. Elle est facile, maniable, légère… Conduite et passage de rapport fluide ! S’en est même « trop » facile ! Je me souviendrais de cet aller retour dans les moindres détails. Il a suffit à ce que je tombe raide dingue une bonne fois pour toute de celle qui ne devait être qu’un modèle exclusif, de la ville et du festival ! C’est malin, il me faudra un immense garage quand j’aurais construit ma bicoque Biarrote. On a le droit de rêver hein…

Merci cher Christian pour la photo.

6 Comments

miam 1 décembre 2017

Top ! Je vais prendre le temps de lire tout ceci ! Mais l’idee est excellente..à très bientôt leaty..
Nicolas le faux model avec qui tu as roulé en Tiger .

    miam 17 décembre 2017

    Faux model ?? Un model au top je dirais 😉 Merci pour ton retour !

miam 7 décembre 2017

Je n’oublierai jamais ce voyage de 4h 🤣🤣🤣 bisous principessa 🤩

    miam 17 décembre 2017

    Oh toi tu l’as vécu bien plus que moi… je dormais il me semble et tu me renseignais sur la suite des événements à chaque réveil ! Quel souvenir Principessa 😍😁

miam 14 décembre 2017

Ahah😍 souvenirs ✌😉
…mais tu n’es pas monté sur la plus belle ! 😁

    miam 17 décembre 2017

    Et non la plus belle est parti faire quelques tours dans Biarritz mais il se pourrait que l’E.B (pour tenter de garder un peu le secret…) fasse l’objet d’un article entier !

Comments are closed.